Triskel : origine, signification et bienfaits de ce symbole celtique e – Viking-celtic

Triskel : origine, signification et bienfaits de ce symbole celtique et breton

Publié par le



Selon l’histoire, les Celtes étaient des peuples indo-européens composés de druides et de guerriers. Leur histoire est peu connue vu qu’elle n’a fait l’objet d’aucune écriture. Il en est de même en ce qui concerne leur culture et leurs croyances. En revanche, les symboles celtiques sont bien connus dans plusieurs pays, notamment l’Irlande, l’Ecosse et la Bretagne.

Il faut souligner que ces figures mystérieuses étaient visibles sur les armes et ustensiles de cuisine des Celtes et elles avaient des significations importantes. Bon nombre de ces symboles continuent à avoir une forte popularité actuellement. C’est justement le cas du symbole Triskel celte et breton. Voici tout ce qu’il faut savoir à propos de ce signe spirituel et ésotérique.

 

Origine et description du triskel

Appelé aussi Triskele ou triskelion, le Triskel est un symbole composé de trois branches ou spirales qui sont orientées vers la même direction.  Ces dernières sont reliées par un point se trouvant au milieu. Le nom de ce symbole celtique vient du terme grec « triskélés » qui signifie « à trois jambes ». Voilà pourquoi, il est souvent décrit comme trois jambes repliées.

Considéré comme un symbole breton, le Triskel existe pourtant depuis des millénaires. En effet, il avait déjà une place prépondérante dans les cultures du Néolithique. Il figurait donc sur de nombreuses constructions anciennes pour ne citer que les temples mégalithiques de Malte et le tombeau néolithique de Newgrange qui date de 3.200 ans avant Jésus Christ. 

Il est difficile de définir avec précision l’origine du Triskel. Les traces de ce symbole ont été découvertes dans plusieurs civilisations. Des pièces de la Grèce Antique comportaient par exemple cette figure. Elle est aussi visible sur des monuments religieux catholiques. Cela dit, les historiens ont associé le Triskel à la culture celte. Voilà pourquoi, il est devenu un symbole breton.

En effet, la Bretagne appartient aux grandes nations celtiques. En 1914 donc, le Triskel a fait son apparition dans la région et il a tout de suite connu une forte popularité surtout grâce au succès de la musique celtique.

 

Les variantes du Triskel

Le Triskel se décline en différentes formes. Les variantes du symbole ont un point commun : elles mettent en évidence une roue qui tourne et le chiffre trois.

  • Il faut citer en premier lieu le Triskel viking qui comporte trois cornes entrecroisées.
  • Il y a ensuite le tomoe qui est souvent visible dans les temples japonais. Il avait une signification importante dans le culte polythéiste nommé shintoïsme. En effet, il représentait la Terre, le Ciel et l’Homme.
  • Il y a aussi le Hankyil qui est un symbole bien connu dans la tradition bouddhiste. Il représente l’interdépendance.
  • Enfin, le Triskel peut aussi avoir la forme de trois jambes. C’est la variante du symbole visible sur le drapeau de l’île de Man.

 

Les significations du Triskel

Il y a plusieurs interprétations possibles du Triskel et il faut dire que le chiffre trois est toujours présent.

Les cycles

Chez les Celtes, le Triskel est associé aux cycles puisque sa forme met en évidence le mouvement. C’est une sorte de roue qui tourne sans cesse. Il évoque généralement le retour du soleil. Le point central souvent associé à un triangle est considéré comme l’axe du monde, la source ou le départ de toutes choses.

Ainsi, le Triskel symbolise la fécondité ou la naissance d’une vie. Mais puisque le soleil est un astre qui est voué à disparaître chaque soir, ce symbole celtique peut aussi avoir une signification cachée. Il s’agit du fait d’accepter de se débarrasser du « moi présent », pour faire apparaître le « nouveau moi » ou la meilleure version de soi-même.

 

La trilogie ou triplicité

Le Triskel est aussi considéré comme un symbole ternaire. Il peut par exemple évoquer une évolution en trois temps ou trois âges. Il peut s’agir du passé, du présent et du futur ; du solstice d’été, de l’équinoxe et du solstice d’hiver ou encore du matin, du midi et du crépuscule.

Il est aussi possible que le Triskel représente les trois mondes, dont le monde physique, le monde céleste et le monde spirituel ; les trois dieux de la religion celtique, dont Lug, Ogme et Dagda ou encore les trois éléments, dont l’eau, la terre et le feu.

Enfin, le Triskel peut aussi représenter la Trinité du christianisme celtique ou encore trois différents états à savoir : le sommeil, le rêve et l’éveil.

 

Roue mystique

Certaines personnes ont tendance à penser que le Triskel est un objet maléfique. Pourtant, il représente une roue mystique qui tourne dans un sens très positif. Il est généralement lié à l’énergie cosmique et il met en évidence les cycles naturels de la vie. Autrement dit, il indique que tout être vivant est né. Puis ils meurent et renaissent.

 

Le nombre 3

Le Triskel est associé au nombre 3 qui a un sens particulier dans le domaine de l’ésotérisme. Pour les Chinois par exemple, c’est le nombre parfait. Chez les Mayas, c’est un nombre sacré pour les femmes. Pour les Egyptiens, c’est un nombre du cosmos. En ajout à tout cela, le Triskel exprime la totalité ou la complétude. Enfin, le Triskel symbolise également l’accouchement et la naissance.

 

Les bienfaits du Triskel

Actuellement, le Triskel constitue encore un symbole ésotérique très important. Il est surtout utilisé comme porte-bonheur ou porte chance puisqu’il met en avant la magie des saisons, la fécondité, la fertilité, le dynamisme, l’enthousiasme ainsi que le renouvellement.

Selon certaines croyances, le Triskel assure également la liaison ou la connexion entre les forces célestes et la terre. Ainsi, il est considéré comme une source d’ondes positives ou un symbole de victoire surtout lorsque ses branches tournent vers la droite.    

Le Triskel est aussi utilisé pour apporter de l’équilibre au niveau de l’état énergétique du corps. Lorsqu’il est placé sous les aliments, les compléments alimentaires ou encore les boissons, il permet aux consommateurs de profiter encore plus des bienfaits de ces produits.

Dans la lithothérapie, le Triskel est aussi utilisé comme la fleur de vie pour générer de l’énergie. Il a le pouvoir d’optimiser les effets bénéfiques des cristaux et pour les nettoyer et les recharger.

Dans la maison, ce symbole celtique est utilisé pour apporter de l’harmonie dans les différentes pièces. Il a le pouvoir de neutraliser l’énergie qui véhicule dans le lieu. Enfin, le Triskel peut aussi servir de moyen de protection. Il symbolise la tranquillité et la paix et il permet de lutter contre les esprits maléfiques et d’éviter les conflits.

En somme, ce symbole celtique est surtout utilisé dans le cadre des soins énergétiques. Il a le pouvoir de véhiculer de l’énergie positive dans la maison et d’éviter le blocage énergétique dans le corps.

 

Conseils pour profiter des bienfaits du Triskel

La plupart des gens collent un sticker comportant l’image d’un triskel sur la fenêtre, tandis que d’autres accrochent un accessoire de décoration à l’effigie de ce symbole au mur. Il existe également des bijoux représentant ce symbole.

Les professionnels dans le domaine de la joaillerie proposent par exemple des pendentifs Triskels, des bracelets ou des bagues ornés de ce symbole ou encore des boucles d’oreilles. Il suffit de porter l’une de ces parures pour bénéficier des bienfaits du Triskel.

Enfin, se faire tatouer par cette image porte-bonheur est aussi une bonne idée. Cela est un moyen de l’avoir près de soi tout le temps et de tirer profit de ses effets bénéfiques.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.