Les mythes vikings

Publié par le

Les mythes vikings

Avant de devenir chrétiens, les vikings avaient des croyances païennes et vénéraient plusieurs dieux.

Chaque religion a sa version de la création du monde, mais étonnamment, les premiers mythes vikings racontent aussi sa destruction. Avant que le christianisme n'arrive sur les terres Scandinaves (processus qui commença au VIIIe siècle), la Norvège, la Suède et l'Islande avaient leur propre panthéon de dieux, nous en connaissons certains grâce aux comics et aux films.

Vous connaissez peut être Yggdrasil, "l'arbre du monde" sur lequel reposent les 9 royaumes de la mythologie nordique grâce au diagramme dessiné par le héros emblématique Thor de Marvel. Yggdrasil, un majestueux frêne rongé aux racines par le Wyrm, surmonté d'un aigle sans nom, abrite quatre cerfs (Dain, Dvalin, Duneyr et Durathor) qui se régalent de ses branches, et un écureuil nommé Ratatoskr, qui se déplace de haut en bas, semant la discorde entre l'aigle et le serpent. Les neufs royaumes sont connectés par les racines et les branches de l'arbre, et bien qu'ils ne soient pas tous spécifiquement ou systématiquement nommés, on peut penser qu'ils sont composés de Midgard (la terre, domaine des hommes), Alfheim (domaine des elfes), Nidavellir ou Svartalfheim (domaine des nains ou bien des "elfes noirs"), Jotunheim (domaine des géants), Vanaheim (domaine des dieux vanes), Niflheim (l'un des principaux , celui de la glace et de la brume), Muspelheim (un autre des principaux royaumes, celui du feu), Hel (le royaume des morts) gouverné par une reine du même nom, et Asgard (domaine du plus puissant des dieux). L'arbre est gardé par les Nornes, trois déesses qui décident à la fois du sort des hommes et des dieux.

Le maitre des dieux, l"Ase", est Odin, parfois connu sous le nom de Allfather. Dieu des morts, de la victoire et du savoir, il pouvait être représenté sous la forme d'un homme âgé régnant sur son palais situé à Asgard, ou sous la forme d'un mendiant innocent et simple en apparence, avec un chapeau à large bord porté bas sur le front, entrant dans le Midgard, probablement pour dissimuler le fait qu'il était borgne, ayant arraché l'autre. Ce ne fut en aucun cas la chose la plus spectaculaire qu'Odin n'ait jamais faite dans sa quête sans fin de la connaissance. Il s'est également pendu à l'Yggdrasil pendant neuf jours et neuf nuits afin de percer le secret des runes.

Le plus célèbre des fils d'Odin, Thor, un dieu guerrier protecteur associé au chêne et à la terre.

Pourtant, alors qu'il était, et reste, le dieu le plus populaire du panthéon Scandinave, son demi frère Balder était adulé. Balder fut tué par Loki, le dieu de la ruse et de la discorde. Celui-ci n'était pas un ase comme la déesse Skadi qui était d'origine Jotunn (comme l'est Odin en réalité) tandis que Hel, la fille de Loki, reine du monde des morts, est née de la Jotunn Angrboda. Les jumeaux Freyr et Freya et leur père Njord sont des Vanir, un autre groupe de dieux. 

La guerre entre les Ases et les Vanes est un mythe qui raconte la tout première guerre et son éventuelle résolution par l'alliance des deux groupes.

La plupart des dieux ont plusieurs conjoints et enfants, les Ases, les Vanes, les Jotnar, les plus jeunes générations affichant souvent un ensemble de pouvoirs détenus par les gènes de leurs parents

Parmi les autres membres moins connu du panthéon nordique, on trouve Tyr, le dieu du ciel, de la guerre et de la justice. Idunn, la déesse de la jeunesse éternelle et son époux Bragi, dieu de la poésie, la horde d'enfants de Loki (certains monstrueux, d'autres non) et Aegir et Ran, les souverains de la mer. Leurs neuf filles, les vagues, sont conjointement les mères de Heimdall, le dieu clairvoyant qui guette le début de Ragnarok

Ragnarok, ou "crépuscule des dieux" est la fin du monde dans la mythologie Scandinave. C'est une grande bataille dans laquelle les habitants de Muspelheim, guidés par Surtr et par Loki, font la guerre au reste des dieux. Il est prédit que peu de noms masculins dans la mythologie Scandinave seront amenés à survivre au conflit, seul certains enfants d'Odin et de Thor, ainsi que la plupart de déesses (une exception notable est Sol, la déesse du soleil, qui porte une fille pour suivre ses traces peu avant sa mort) sont prédestinés a échapper aux pluies du feu, à la destruction, et à faire naitre un monde nouveau avec deux humains, Lif et Lifprasir qui repeupleront Midgard.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.