Ymir, Aurgelmir, Brímir dans la mythologie nordique

Publié par le

Ymir, Aurgelmir, Brímir dans la mythologie nordique

La plupart des cultures ont une histoire "au commencement" qui décrit comment le monde est né. Les Vikings ne sont pas différents.

Au centre de l'histoire de la création scandinave se trouve Ymir, également connu sous le nom d'Aurgelmir, le premier de tous les êtres. Un géant primordial qui était l'ancêtre hermaphrodite de tous les géants, les Vikings croyaient également que le monde dans lequel ils vivaient était fait du corps d'Ymir.

Mais comment exactement les Vikings ont-ils cru que la première entité était née, et comment Ymir s'est-il transformé du père de tous les géants en la terre sous nos pieds ? De plus, quel est le rapport entre Ymir et le mythe chrétien du déluge ? Lisez la suite pour le découvrir.

 

Ymir, le Hurleur

L'Ymir est souvent décrit comme la première entité à voir le jour, et l'ancêtre de tous les géants, mais pas l'ancêtre de toutes les choses.

Son nom, Ymir, signifie "hurleur" en vieux norrois. Il est également connu sous le nom d'Aurgelmir, qui signifie "hurleur de sable ou de gravier", Brimir, qui signifie "humidité du sang", et Blainn, dont la signification est inconnue.

Géant créateur :

Selon le mythe de la création scandinave, au début, il y avait deux mondes. Muspelheim, un monde de feu et de chaleur qui existait en haut des branches de l'arbre-monde Yggdrasil, et Niflheim, un monde de glace et de brume qui était placé parmi ses racines - si l'arbre existait déjà à ce moment-là.

Géant de monde viking

Entre les deux mots se trouvait Ginnungagap, un grand vide, dans lequel rien n'existait. La chaleur de Muspelheim et le froid de Niflheim se rencontraient dans ce gouffre. C'est de ce lieu qu'est né Ymir.

Ymir a été nourri par le lait d'une vache, Audumla, elle-même émergée de cet endroit.

Audumla, se nourrissait en léchant des pierres de sel Se faisant, usa les roches, et un autre être apparu.

Ce fut le premier des dieux Aesir, Buri, qui donna ensuite naissance à un fils Bor (comment ou avec qui n'est pas précisé), qui épousa la géante Bestla, une descendante d'Ymir.

Le père des géants :

Ymir était le père de tous les géants. On dit qu'il avait un corps hermaphrodite, et que des géants mâles et femelles émergeaient de son corps, jaillissant de la sueur de ses aisselles.
Il semble également avoir été le géniteur d'autres êtres, puisqu'une créature à six têtes est décrite comme jaillissant de ses jambes. Les nains sont également décrits plus tard comme ayant été créés à partir du corps d'Ymir.

Ymir était un ancêtre d'Odin, car Odin et ses deux frères Vili et Ve étaient les fils de Bor et de sa femme Bestla, issue d'Ymir, ou d'un être descendant de ce dernier.

La mort de Ymir :

Compte tenu de cela, ce qui se passe ensuite dans le mythe de la création semble être une forme de parricide. Selon l'histoire, Odin et ses frères étaient tellement préoccupés par les hordes de géants émergeant d'Ymir qu'ils ont décidé de tuer le géant.


La plupart des représentations d'Ymir le montrent soit en train de téter la vache nourricière Audumla, soit se faisant tuer par Odin et ses frères.

Les frères ont ensuite utilisé le corps d'Ymir pour créer "la Terre", qui semble être essentiellement Midgard, le royaume des hommes, et peut-être d'autres mondes qui ont existé autour du centre d'Yggdrasil.

On dit que son sang est devenu la mer, son corps et ses os la terre et les montagnes, et que son crâne a été suspendu au-dessus du nouveau monde comme le ciel. Odin et ses frères ont également pris des étincelles et des flashs de Muspelheim et les ont placés dans le crâne d'Ymir pour créer les étoiles, et ont utilisé le cerveau d'Ymir pour créer les nuages.

À ce stade, Odin et ses frères semblent avoir créé un homme et une femme, en insufflant la vie à un orme et un frêne trouvés sur une plage. Ils ont placé leurs créations avec le monde qu'ils construisent.

Mais les frères ont vu que leurs créations étaient faibles et vulnérables, et ils craignaient que les géants ne leur fassent du mal. Ils ont donc utilisé les cils d'Ymir pour créer une frontière protectrice autour de ce monde d'hommes. Ils ont ensuite relié leur propre monde céleste, Asgard, à ce monde par le pont du Bifrost.

Le mythe du déluge: 

Dans la version de Snorri Sturluson de cette histoire, il dit que le corps d'Ymir a expulsé tellement de sang qu'il a tué tous les géants, à l'exception d'un seul, qui s'est sauvé en construisant une arche pour lui et sa famille.
Cette partie de l'histoire est problématique, et l'auteur tente probablement de mettre en parallèle le mythe de la création scandinave avec ses propres histoires chrétiennes.

Selon l'Edda poétique, Odin demande au sage géant Vafthrudnir s'il peut nommer le plus ancien de la famille d'Ymir. Il répond que c'est Bergelmir, qui était le fils de Thrudgelmir et le petit-fils d'Aurgelmir.

Il semblerait alors que Bergelmir soit la figure de "Noé", le géant qui a survécu au déluge sanglant. Mais, si cette histoire suggère que la première génération de la progéniture d'Ymir a été anéantie d'une certaine manière, elle ne suggère pas que Bergelmir était le seul survivant d'un quelconque événement cataclysmique.

De plus, l'arche est décrite comme pour le géant et sa famille, vraisemblablement sa femme et ses enfants. Bien que Snorri Sturluson n'ait peut-être pas jugé utile de mentionner les femmes et les enfants parmi les survivants, nous pensons que c'est assez significatif.

Ymir et le déluge:

Nous pensons que le lien entre Ymir et le mythe du déluge est assez fallacieux, et quelque chose que Snorri Sturluson a créé pour ses propres besoins. Mais qu'en pensez-vous ?

Les mythes du déluge sont connus pour être assez universels, survivant de cultures d'Amérique, d'Asie, d'Afrique et d'Europe. Pensez-vous que les Vikings ont leur propre version du mythe du déluge ?

Produit lié à cet article

Liquid error (product-form-2 line 13): product form must be given a product
Voir le produit

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.